Vivre dans plus petit, une solution intelligente pour la retraite

Avez-vous une chambre d’amis qui n’a pas servi depuis des années? Un sous-sol encombré dans lequel vous n’avez pas mis les pieds depuis plus longtemps encore? Peut-être songez-vous à la retraite – la vôtre et celle de la tondeuse à gazon et de la pelle à neige.

L’idée de vivre dans plus petit peut être associée à une vie étriquée dans un logement exigu et sans âme. En réalité, il peut être sain pour votre style de vie et votre portefeuille d’opter pour un logement plus petit, ce qui ne signifie pas forcément rapetisser votre espace habitable. Il s’agit plutôt de prendre un logement de taille adéquate, c’est-à-dire choisir un lieu de vie correspondant à vos moyens matériels, aux besoins de votre famille et à votre capacité physique.

Pourquoi prendre un logement de taille adéquate?

De nombreux Canadiens possèdent une maison qui vaut cher, mais ont peu de liquidités parce que leur avoir net est en grande partie immobilisé dans leur maison. Selon la Banque Nationale du Canada, les dépenses moyennes de logement absorbent près de la moitié (43 %) du revenu avant impôts des Canadiens1. L’abordabilité de la propriété s’est améliorée en 2019, mais les dépenses moyennes de logement dépassent encore largement le critère d’abordabilité de 30 % utilisé par la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Il se pourrait donc que vous investissiez dans la valeur de votre maison au détriment de votre épargne-retraite. Il peut être avantageux pour les retraités et les préretraités de prendre un logement de taille adéquate afin d’utiliser la valeur de leur maison pour financer leur âge d’or.

Options à envisager pour prendre un logement de taille adéquate

Prendre un logement de taille adéquate consiste à mettre à profit la valeur de votre maison pour soutenir le style de vie qui vous convient le mieux. Vous pouvez vendre votre maison actuelle et emménager dans un plus petit logement, par exemple un condo, ou déménager dans un quartier plus abordable et plus proche des services. Certaines personnes vendent leur maison et optent pour la location. Autre possibilité : rénover sa maison et convertir l’espace habitable excédentaire en logement locatif qui procurera un revenu de retraite supplémentaire. Rappelez-vous qu’à la retraite, une maison peut devenir une source de dépenses plutôt qu’un investissement. Votre revenu est fixe, contrairement aux frais d’entretien de votre maison qui risquent d’augmenter avec le temps. Dans cette optique, ce n’est pas tant la superficie de votre habitation que son coût net qui importe. Vous ne voulez pas que votre maison bien-aimée devienne un gouffre financier qui vous empêchera de profiter de la vie.

Comment démarrer

Par ailleurs, vous ne souhaitez peut-être plus entretenir une grande maison ou vous n’en avez peut-être plus la capacité. Il y a des moyens de déterminer l’espace vital dont vous avez besoin pour bénéficier du style de vie auquel vous aspirez. Voici une marche à suivre qui peut vous aider à désencombrer et à libérer votre espace habitable et qui vous offre un moyen simple et efficace d’optimiser la valeur de revente de votre maison.

Étape 1 : Faites une inspection des lieux en observant attentivement les gros articles comme le mobilier et les appareils d’exercice de même que les appareils de taille plus modeste. Étiquetez ou notez les articles que vous n’utilisez à peu près pas et qui s’empoussièrent.

Étape 2 : Vérifiez si les placards et les étagères contiennent des articles que vous n’utilisez pas et qui prennent inutilement de la place, par exemple les vêtements que vous n’avez pas portés depuis plus d’un an.

Étape 3 : Triez les articles dont vous êtes prêt à vous départir et mettez ensemble ceux que vous pouvez offrir à des parents ou amis, vendre, donner à des œuvres de bienfaisance et mettre au recyclage. Distribuez-les en conséquence.

Étape 4 : Déterminez quelles sont les aires de votre maison – comme la pièce finie au sous-sol dans laquelle il y a des piles de boîtes – qui servent essentiellement à l’entreposage passif. L’espace habitable qui sert à l’entreposage peut être une indication que votre maison est trop grande.

Étape 5 : Après avoir effectué cette vérification, faites un bilan et évaluez la superficie dont vous avez besoin, compte tenu de votre plan de retraite; cela vous évitera de surévaluer (ou de sous-évaluer) l’espace nécessaire. Par exemple, si vous aimez recevoir votre famille et vos amis, vous aurez besoin d’espace pour les accueillir. Si vous envisagez de voyager beaucoup à la retraite, un petit pied-à-terre peut vous convenir mieux qu’une maison disposant de trois chambres.

Vous vous demandez s’il est adéquat pour vous de prendre un logement de taille adéquate?

Vous êtes à la retraite ou vous vous y préparez? Le moment est venu d’évaluer les coûts réels de votre maison – en argent de même qu’en temps et en efforts. Réduire votre emprunt hypothécaire et vos dépenses en optant pour un logement de taille adéquate peut changer vos perspectives financières et alléger vos responsabilités puisque vos capacités physiques diminueront avec l’âge. Cela vous permettra peut-être même de liquider votre prêt hypothécaire et d’empocher un peu d’argent.

Toujours indécis? Communiquez avec l'un de nos conseillers en placement, qui pourra vous aider à évaluer si vos conditions de vie, votre revenu et vos actifs sont bien alignés avec votre planification de la retraite.

1https://www.bnc.ca/content/dam/bnc/fr/taux-et-analyses/analyse-economique/abordabilite-logement.pdff.

iA Valeurs mobilières est une marque de commerce et un autre nom sous lequel l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. exerce ses activités. Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.